En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Coups de coeur

Contes au carré / Loïc Gaume (T. Magnier, 2016).

Vous n’avez jamais lu La gardeuse d’oies des frères Grimm ou Le rossignol et l’empereur de Chine d’Andersen et vous avez peu de temps pour en prendre connaissance ? Lisez Contes au carré de Loïc Gaume : 37 contes vous attendent, résumés en 4 cases. Malgré les contraintes fortes (une page par conte, peu de texte, page aux trois quart illustrée), l’auteur parvient à nous transmettre avec concision et inventivité l’essentiel de chaque conte.

Contes au carré va devenir votre nouvelle Bible du conte ! 

 

arbrepotique

L'arbre poétique est une malle - exposition mêlant visuel et sonore, jeux ludiques d'écriture ou de lecture pour (re)découvrir la poésie d'aujourd'hui et d'hier, mais aussi pour que chacun s'y essaie en toute liberté. Cette forme artistique, surprenante et qui joue sur plusieurs médias, a pour but de rendre la poésie accessible au plus grand nombre. Le public pourra être autonome dans cette découverte, ou accompagné de l'équipe de la bibliothèque. « [...] Je me suis inspirée de l’arbre à souhait japonais, qui accueille dans ses branches des milliers de vœux écrits sur des petits papiers. J’ai donc imaginé que cette malle serait à la fois le réservoir (le nichoir) et le diffuseur de poèmes (les branches) [...]. » Amélie Kiritze-Topor. Tout public.

Pour le printemps de poètes, l’ « arbre poétique » peut être un vrai complément à vos actions !

 

 

oursummer2Our summer holiday  / Kaori Ozaki (Delcourt, 2017).

Un été pas comme les autres pour Natsuru…

Rio et Natsuru sont dans la même classe. Tout semble les opposer : Natsuru est doué en football et la coqueluche des filles, Rio passe son temps seule et subit les brimades de ses camarades. Pourtant, le quotidien de Natsuru change du tout au tout lorsqu’il refuse les chocolats offerts par la plus jolie fille de la classe à la Saint Valentin. Rejeté par ses camarades, il se rapproche de Rio et décide de sécher le camp d’été de foot. Rio lui propose alors de l’héberger.

On découvre au fil des pages le secret de Rio et de son petit frère : abandonnés par leur père qui souhaitait échapper à la vie de famille, Rio doit, à 11 ans, faire face seule au quotidien. Natsuru finira par découvrir un secret plus lourd encore… mais cet été sera aussi pour les deux ados la découverte de l’amour.

 

hanada3

Hanada le garnement  / Makoto Isshiki (Ki-oon, 2017).

Ichiro Hanada est un enfant toujours prêt à faire des bêtises. Il martyrise les animaux du quartier, en fait voir de toutes les couleurs à sa mère (« vieille bique »), à sa sœur (« la groche », savante contraction de « grosse et moche »), aux voisins… Sa vie change lorsqu’il est renversé par un camion. 9 points de suture au crâne plus tard, il devient capable de voir les morts qui s’empressent de lui demander bien des services. Il les aide alors tant bien que mal, tout en restant turbulent.

On ne peut s’empêcher de penser au film réalisé par Night Shyamalan avec Bruce Willis en 1999 : Sixième sens. Hanada le garnement traite le sujet avec beaucoup d’humour et le lecteur s’attache à Ichiro malgré toutes ses bêtises.

 

le samourai2Le samouraï et les 3 brigands  / Pascal Fauliot ; Marc Ingrand (Cipango, 2017).

Trois brigands veulent se frotter à un samouraï errant afin de lui dérober une paire de sabre de grande valeur. 

Le samouraï semble inoffensif jusqu’au moment où il repousse ses assaillants grâce à une démonstration de force illustrant le dicton « le but ultime de la Voie du combat est de ne pas dégainer son sabre » : attraper et étourdir sans les tuer 3 mouches.

Ponctué par des onomatopées japonaises et structuré comme une succession de haïkus, ce conte zen s’inspire d’un épisode de la vie de Miyamoto Musashi (1584-1645), maître dans l’art du sabre. Ce texte est servi par de belles illustrations.